Bien cordialement,

Lehuede Eric

Car né de voyages .

12. Avril, 2017

(De dos) , L'épaule en mire

On comprend mieux un personnage en accompagnant son regard, son épaule en mire, plutôt que « face to face ». Le sujet est plus détendu. A part, peut être, l'attention extrême d'une sentinelle, pesant sur le trapèze inversé de sa maigre poitrine, l'arc de son regard balayant le rivage .
Derrière l'os ethmoïde, on devine le point moro de sa conscience , point dur offert à l'écobuage des sentiments .

On pressent l'angoisse du sujet, l'interrogation ou la douce amertume qui courbe la nuque. On comprend la nostalgie, qui de regrets se fait souvenirs. On touche du doigt une âme liquide qui délivre a l'infini des ronds parfaits .

12. Avril, 2017

En-tête

Ce Blog je voulais l'appeler " Mon Combat " . Mais imaginons une traduction dans la langue de Goethe . Ca n'allait pas le faire . Restons en a "Mon Blog " , Ode , Geste Epique consacrée aux voyages , a la fête  , aux copains et autres digressions .........